Tour d'Eiao et ses voisines Hatutaa et Motu One

Départ de Taiohae dans l'après-midi. On contourne Nuku Hiva par la Terre déserte. L'équipage peut admirer le grandiose coucher de soleil sans nuage qui fait face au grand canyon.

Carte Marquises nord
Le vent souffle du Sud-Est. La mer est plutôt calme. Nous loffons de 20 degrés pour tenter quelque chose...
Kaveka aborde les premiers tombants du Motu One au lever du jour. C'est un banc de sable entouré de récifs de corail qui émerge par beau temps à une quinzaine de milles à l'ENE de Eiao. La houle casse sur les récifs. Le banc de sable s'illumine sous les rayons laiteux du soleil naissant.

Motu One
La mer est trop agitée pour tenter de mouiller. Nous longerons l'île de sable qui gardera son mystère cette fois-ci. Nous nous contentons d'admirer le formidable tableau que nous offre la nature. La couleur bleue claire des hauts fonds de détache nettement à la surface de la mer.
Petit aparté : le cailloux qui dépasse de 3m à l'Ouest de Motu One sur les cartes de Navionics n'existe pas !
Nous empannons pour mettre le cap sur Motu Nao, un banc qui pointe à 9m de fond au Sud de Hatutaa. Les fous et frégates plongent sur les lignes que nous avons mises à l'eau. Ce sont des thons qui attaquent. Et pas des petits... Résultat : un leurre perdu et l'autre complètement défoncé.

Leurre traîne eiao
Nous embouquons le chenal entre les deux îles de Eiao et Hatutaa. L'équipage admire les côtes entre les grains (humides mais pas très ventés).
Nous contournons Eiao par le Nord jusqu'à la baie de Vaituha devant laquelle les dauphins nous attendent.

Baie de Vaituha Eiao